Site logo

Storia formations

S'il te plaît...Petit lexique
logo storia

Soutenir les familles et la parentalité

18-19 mai 2017
et 8-9 juin 2017

Module de formation de 4 jours
Animé par Guy Hardy et Yvan Rondelli
Jusqu’à un passé récent, la « demande d’aide » était considérée comme un préalable essentiel et fondamental, pour ne pas dire indispensable, à toute intervention éducative, sociale ou thérapeutique. Son absence handicapait fortement voire rendait inefficace l’aide.

Or, l’évolution de notre société et le sens qu’y prend la protection de l’enfance, de l’adolescence, des personnes handicapées, déviantes, âgées, délinquantes, des patients psychiatriques …, font que de plus en plus d’intervenants se trouvent confrontés à des bénéficiaires qui soit acceptent l’aide du bout des doigts, soit perçoivent celle-ci comme une violence, une intrusion dans leur espace privé.

Objectifs et programme
Evoluer dans les questions suivantes : comment accueillir, aider des enfants, des adolescents, des adultes, des parents, des familles qui ne demandent rien et qui de surcroît se méfient de leurs aidants ? Comment intervenir auprès de patients, bénéficiaires, usagers, …, qui ne souhaitent pas la présence des intervenants psycho-médico-sociaux ? Comment aider un sujet qui n’a pas demandé à l’être ?

Durant ce séminaire,
Guy Hardy et Yvan Rondelli jetteront les bases d’une approche des personnes et familles souvent disqualifiées de fait par l’intervention d’une autorité administrative, médicale et/ou judiciaire. Ils éclaireront comment, dans ces contextes, il est possible et fondamental de s’appuyer sur les compétences des personnes afin qu’elles deviennent de réels partenaires. Ensuite, ils circonscriront la situation paradoxale qu’induit une injonction d’aide. Percevoir le jeu relationnel entre autorité, personnes en difficulté et intervenants permet de découvrir comment la relation d’aide est piégée. Ce “décryptage” de la relation d’aide contrainte aboutira à la présentation d’une stratégie d’intervention “surfant” sur le paradoxe. En cheminant avec le groupe, sur base des expériences proposées par les participants, il envisagera, enfin, concrètement comment le changement peut prendre corps dans leur pratique quotidienne.

Il s’agira d’
expérimenter comment il est possible d’optimiser leurs compétences et celles des
personnes contraintes pour
participer à l’émergence d’un contexte favorisant le changement.
Sortant d’une position extérieure à la problématique de la personne, les participants s’exerceront
à une intervention qui consiste essentiellement à devenir
co-acteur d’un processus de changement.

L’association entre exposés théoriques et expérimentations est
un des atouts de cette formation.

Horaires
De 9:00 à 16:30

Formateurs
Guy Hardy a été directeur d’un centre d’intervention auprès de familles en difficulté. Formateur en approche systémique et en Programmation Neuro-Linguistique, il anime régulièrement des cessions de formation en France, en Suisse, en Belgique et au Québec. Auteur de nombreux articles, il illustre sa démarche dans le livre : «S'il te plaît, ne m’aide pas», Éd. Jeunesse et droit et Érès, 2001.

Yvan Rondelli est psychologue clinicien & psychothérapeute formé à l’approche systémique des familles & des institutions. Il intervient dans plusieurs structures ayant trait à la protection de l’enfance, l’accompagnement des familles et le handicap mental. Il supervise et participe à la formation d’équipes du champ psycho-médico-social et de l’éducation nationale. Il intervient également en qualité d’expert auprès du parquet des mineurs du TGI de Grenoble



Finance / Coût
Fr. 980.- pour les 4 jours (repas de midi inclus)
Nombre de places
Maximum 24 personnes
Lieu

Crêt-Bérard - Puidoux

imgres

[an error occurred while processing this directive]
© 2014 Storia Contactez nous